La Coopérative Jeunesse de Services de Sète

Il n’existe aujourd’hui aucune expérience de CJS dans l’Hérault. La Palanquée conduit une première expérimentation à l’été 2021, qui pourra ensuite essaimer dans le département.

Plus de 10 partenaires (associatifs, économiques, sociaux et pouvoirs publics locaux) sont impliqués dans le projet de la CJS de Sète.

Cette initiative, à vocation sociale et pédagogique, permet à des jeunes de 16 à 18 ans de créer et de gérer eux-mêmes une mini-entreprise, de mi-juin à mi-août. Entretien d’espaces, livraisons, nettoyage de voitures, aide aux personnes, manutention, archivage, jardinage, petits travaux de peinture, ou encore animation de réseaux sociaux… Les jeunes auront carte blanche pour imaginer leur offre de service et démarcher leurs clients, particuliers ou professionnels.

Une CJS est un projet d’éducation à l’entrepreneuriat et à la conduite d’un projet collectif qui regroupe de 6 à 12 jeunes entre 16 et 18 ans pour créer et gérer ensemble une véritable entreprise coopérative sur leur territoire pendant les vacances d’été, en décidant collectivement le type d’activités à proposer.

Initiées il y a près de 30 ans au Québec, les Coopératives Jeunesse de Service (CJS) sont déployées en France avec l’appui de la Fabrique Coopérative. Ce dispositif leur permet d’apprendre à entreprendre, de faire l’expérience de la démocratie et de développer leur pouvoir d’agir.

Avec l’accompagnement de parrains et d’animateurs, les jeunes créent une entreprise coopérative le temps d’un été. Ils définissent leur offre de services, réalisent des prestations, prennent leurs décisions collectivement et se rémunèrent du résultat de l'activité. Depuis 2013, en France, près de 60 CJS ont été créées et 800 jeunes coopérants ont participé à cette démarche.

Le projet de CJS du tiers-lieu La Palanquée intègre le renforcement du dynamisme entrepreneurial sur le territoire. La CJS c’est l’occasion de le faire avec la population dès le plus jeune âge possible avant l’entrée dans la vie active :

  • Éducation à l’entrepreneuriat : les jeunes, filles et garçons, assurent collectivement la gestion de leur entreprise : offre de services, répartition du travail, recherche de clients, partage de la rémunération
  • Formation pratique et mixité sociale permettant aux jeunes d'identifier et apprendre à développer leur potentiel.
  • Accompagnement par deux animateurs.trices formé.e.s et un comité local composés d’acteurs économiques, sociaux et institutionnels.
  • Encouragement du sens de l’autonomie des jeunes comme complément aux apprentissages de l’éducation populaire.
  • Sensibilisation au faire-ensemble, et aux valeurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).
Coopérative Jeunesse de Services de Sète - La Palanquée 2021

Tu as entre 16 et 18 ans : rejoins l'aventure de la CJS !

L’aventure CJS, c’est quoi ?

  • Avec environ 12 jeunes de 16 à 18 ans, et l’accompagnement de deux animateurs.trices, tu crées et gères une entreprise coopérative éphémère.
  • Ensemble, vous proposez des prestations de services aux entreprises, collectivités  et particuliers.
  • Vous décidez collectivement et vous assurez vous-mêmes la gestion (communication, ressources humaines, finances…) de votre coopérative.
  • Les offres de services : à vous de les imaginer ! Exemples : Entretien d’espaces, livraisons, nettoyage de voitures, aide aux personnes, archivage, manutention, animation de réseaux sociaux, petits travaux (installation, peinture…), commerce de snacks/boissons…

C’est quand ?

  • Recrutement du groupe de jeunes : à partir de mai 2021
  • Création de l’entreprise : pendant l’été, de mi-juin à mi-août 2021

C’est où ?

  • À Sète, au sein du tiers-lieu La Palanquée.

Entreprises, collectivités, associations, particuliers :

Cet été, confiez des prestations aux jeunes de votre territoire et participez au succès de cette première expérience entrepreneuriale et pédagogique !

Une initiative du tiers-lieu La Palanquée

Le tiers-lieu La Palanquée porte le projet et anime le comité local, en partenariat avec la CAE Crealead qui héberge juridiquement et comptablement la CJS.

Cela garantit :
• Un exercice légal de l’activité dans le respect de la législation du travail des mineurs.
• Une protection sociale pour les jeunes coopérants via un contrat de travail avec une autorisation parentale.
• Une couverture en responsabilité civile professionnelle.
• Une facturation officielle et une comptabilité en bonne et due forme de la coopérative éphémère.

Comment participer à la CJS ?

  • En participant au recrutement des jeunes qui vont constituer la CJS
  • En confiant des services aux jeunes
  • En les aidant à trouver des clients

J’ai une question​

07 87 11 10 46 / mail